foobar2000

Sommaire

Quitter


Mise à jour : 01/11/2004
Dernière version : foobar 0.8.3.

Foobar2000 : l'alternative à Winamp

Présentation de foobar2000

Foobar2000 est un lecteur audio dont la principale caractéristique est de privilégier la qualité de restitution sonore, et ce dès sa conception. Cette philosophie différente lui permet de se démarquer de ses confrères (Winamp principalement) qui ont tout d'abord développé leur coté esthétique (en développant des moteurs de skin très élaboré), délaissant de ce fait ce qui fait l'intérêt d'un bon lecteur audio à savoir, la qualité audio, les fonctionnalités, la facilité d'utilisation, les performances.
Du fait de cette approche, foobar intègre des technologies très novatrices et un support des dernières cartes sons 24 ou 32bits, et des derniers formats audio. De plus, grâce à son approche modulaire, l'utilisateur peut facilement supprimer ou rajouter des plugins selon l'utilisation qu'il veut en faire et ainsi avoir un lecteur extrêmement léger.

Voici ainsi exposé les principales caractéristiques de foobar2000 :

Il existe de plus en plus de composants additionnels permettant d'améliorer le logiciel, notamment la lecture des tags id3v2, gravure de cd audio, outils de recherche plus évolués, un tagger de fichiers audio à partir de la base de donnée freedb etc...
Nous découvrirons certains de ces plugin un peu plus tard.
Le guide est basé sur la version 0.8.1, dont voici l'interface modifiée :

Interface modifiée de foobar2000 0.8.1
Interface de foobar2000.

Chaque élément de l'interface est personnalisable à souhait, ainsi que les raccourcis claviers ce qui en fait un des lecteurs les plus ergonomiques.

Installation de foobar :

Selon l'installateur choisi, c'est à dire le pack officiel ou celui de case, le nombre de plugins proposés à l'installation sera différent. Je préfère néanmoins avec un choix conséquent, surtout que le surcoût en taille est peu important (2.2mo) et donc je choisirais personnellement celui de Case.
Chaque plugin à une présentation succincte vous permettant d'apprécier l'utilisation que vous pourrez en faire; néamoins certains se révèlent quasiment indispensable lorsqu'on les utilise. Je citerais pelle-melle :

Sous une apparence assez spartiate, foobar présente toutes les fonctions principales en quelques clics.
A noter que tous les menus sont personnalisables, ce que nous verrons plus tard, et qu'ils peuvent donc parfaitement s'adapter à l'utilisation que vous voudrez en faire. Il en est de même pour les raccourcis clavier.

Boutons de controle :

Boutons de controle de foobar2000
Boutons de contrôle de foobar2000

Dans l'ordre d'apparition : Stop, Pause, Play, Previous, Next, Random, Open.
Cette barre peut être retirée, ou remplacée par des caractères ASCII.

Menu Foobar2000
Menu foobar2000
Menu Playback
Menu Playback.

Les six premières fonctions sont les même que celles que nous retrouvons sur la palette de boutons.
A noter que le Random lance la lecture d'une plage aléatoirement déterminée par foobar2000 : la lecture se poursuit ensuite dans l'ordre spécifié par la playlist.

Menu Playlist
Menu Playlist.
Menu Playlist
Menu Playlist.

Dernier menu de foobar, il peut être différent de celui que vous voyez, car il dépend des composants que vous avez installés, et rajoutés à foobar. Servant à lancer des composants, je ne présenterais ici que les plugins installés par défaut. Il entraîne en général l'ouverture d'une fenêtre.

Sachez que chaque composant peut fonctionner de manière simultanée, comme le prouve la capture d'écran ci-dessous.

Composants fonctionnant en simultanés
Composants fonctionnant en simultanés.

Utilisation du menu des onglet multi-playlist

Multi-playlist : Depuis les versions 0.7, une nouveauté d'importance a fait son apparition, à savoir le fait de pouvoir gérer plusieurs playlists. Ceci permet d'avoir une playlist principale à laquelle on ne ferait pas de modification, et d'avoir une playlist temporaire, pour la lecture de fichiers divers, ou lancés à partir de l'explorateur, évitant donc de perturber la playlist principale. Evidemment, on peut même penser à créer des playlists pour chaque genre de musique écoutée ou même pour chaque artiste.

Multi playlist
Multi-playlist.

En cliquant avec le bouton droit de votre souris sur chaque onglet, un menu apparaît permettant de faire quelques opération élémentaires :

Utilisation des menus de la playlist courante

Les menus Contextuels sont les menus utilisés en faisant un clic droit sur un fichier ou une sélection de fichiers de la playlist courante; un menu apparaît alors permettant d'accéder à des outils et des composants plus ou moins variés, et personnalisables dans les préférences. Selon les options que vous avez installé certaines options apparaîtront ou non. Nous allons donc maintenant voir en détail toutes les spécificités installées par défaut.

Menu contextuel de la playlist
Menu contextuel de la playlist.

Configuration de foobar

Components

C'est ici que sont listés tous les composants chargés au démarrage de foobar. Dans la page Component libraries, on peut voir tous les plugins étant actuellement actif, ainsi que ceux qui ont échoué dans le chargement (en général car ils sont trop vieux pour la version de foobar).
Dans la fenêtre Components, on y trouvera la description de ces plugins chargés, une fenêtre d'information apparaissant parfois lorsqu'on double clique dessus.

Album list

Ce composant permet la gestion de tous vos fichiers pour peu que la base de donnée de foobar soit activée. Le paramètre le plus important ici est le tree hierarchy et permet de classer ses albums à sa convenance; seul défaut, il faut apprendre à se servir de la syntaxe, qui d'ailleurs est utilisée aussi dans l'affichage de la playlist. Le bouton help détaille une partie des commandes les plus couramment utilisées.
Les champs doivent être utilisé entre deux "%" : %album%, %artist%, %title%, %tracknumber%, %date% etc..
Il est donc possible de créer un nombre illimité de hiérarchie, pour classer vos fichiers par date, par genre, par type de fichier, par artiste; tous ses paramètres pouvant être utilisés en même temps permettant de créer une arborescence très complète.

Audio CD writer

Foobar permet de graver des CD audio si Néro 5.5 ou supérieur est installé sur la machine.
L'avantage de graver avec foobar, est de pouvoir profiter de tous les composants permettant d'améliorer la qualité :

foobar lance d'abord le décodage avant la gravure en elle même (il crée donc obligatoirement une image à l'endroit spécifié), et permet le décodage de tous les fichiers qu'il est capable de lire.

Diskwriter

Le diskwriter permet deux choses : le décodage en format wav de n'importe quelle source lue par foobar, mais aussi le réencodage dans différents formats installés par l'utilisateur sous forme de composants.
Il faut définir le lieu de destination, le nom des fichiers et le format de sortie, à choisir entre les formats wav, le CLI encoder, et les différents plug-in d'encodeur (AAC, monkey's audio etc..).
Comme pour le module de gravure, il est possible d'activer certaine options améliorant la qualité générale (DSP, replaygain) quel que soit le format de sortie.
Pour l'utilisation du diskwriter, reportez vous ici.

freedb masstagger

Ce module permet de tagguer tous les fichiers présents sur votre disque dur, ainsi que les CD audio à partir de la basse de donnée freedb.

HTTP Reader

Composant permettant la lecture de musique diffusée par streaming (radios Internet). Nous pouvons configurer la taille du buffer, ainsi que le pourcentage minimal du buffer avant de commencer la lecture. Le pourcentage du prebuffer on underrun définit la taille minimale qu'il faut avant de reprendre la lecture après une interruption.
Si le serveur le permet, foobar permet également l'affichage du nom des morceaux lorsque ceux ci changent.

ID3v2 tag support

Le support des tags id3v2 est assuré par un plug-in séparé, foobar ne les lisant par au départ. Il est possible de décoder et écrire ses tags en tant que format ISO (ce qui est peu utilisé).

ReplayGain scanner

Pour une définition précise du procédé, je vous invite à lire ceci.
Vous pouvez sauter les albums qui ont déjà été scanné lorsque vous lancez une telle opération sur toute votre playlist en cochant l'option skip tracks / albums that already have ReplayGain info.
Si vos albums utilisent un autre champ que %album%, changez ce champ avant de lancer le scan.

Core

Le core de foobar constitue son coeur et il est possible d'y configurer le comportement général de l'application.

Configuration du menu contextuel

Vu le grand nombre de commandes disponibles sous foobar, il est très utile de personnaliser ses propres menus contextuels, afin qu'il reste lisible. On peut donc enlever des commandes, en rajouter, et changer l'ordre d'apparition : pour cela il suffit de déplacer les actions à l'aide de la souris.

Menu contextuel avant rangement Menu contextuel arrangé
Menus avant, et après organisation.

Configuration des raccourcis clavier

Pour utiliser au mieux foobar, on peut activer des raccourcis clavier : toute fonction présente dans le lecteur peut avoir un raccourci lui être attribué. Ceci permet de contrôler le logiciel dans ses moindres détails lorsque foobar est en avant plan.
Pour attribuer un raccourci, choisissez une action dans la liste proposée en bas, pressez la séquence de touche souhaitée pour utiliser cette commande et ajoutez la au raccourcis déjà assignés.
Foobar propose également d'assigner des raccourcis dis globaux, c'est à dire fonctionnant même lorsque le logiciel est en arrière plan : cela permet ainsi par exemple de mettre en pause une lecture alors que vous êtes en train de travailler sous votre logiciel préféré.
Pour cela, il suffit de cocher l'option global hot key : il faut tout de même faire attention à ne pas supprimer un raccourcis utilisé par Windows (comme le ctrl+c ou tout autre séquence de touches régulièrement utilisée).

Ajout de raccourcis clavier
Ajout de raccourcis clavier.

Configuration des menus

De même que nous pouvions changer le menu contextuel, nous pouvons faire de même avec les menus de foobar et désactiver certaines actions.

Database

Comme Winamp3 et Winamp5, foobar utilise si vous le souhaitez, une base de données qui sera utilisée par l'album list et par certains composants permettant la recherche de fichiers ou par le ReplayGain.
Le fichier contenant la base de donnée se nomme database.foo, et il est contenu soit dans le fichier d'installation soit dans le profil de l'utilisateur si l'option enable profil user est activée.

Display

Au premier démarrage de foobar, l'interface peut paraître assez déroutante de simplicité et pourtant, ce lecteur repose sur un puissant système de scripts, jusque la inconnu des autres lecteurs, et qui permet de configurer à sa guise tous les aspects visuels de ce logiciel, de l'interface principale, à la barre de statut en passant par les menus.

Interface par défaut

Il s'agit ici de configurer l'interface elle même à l'aide de nombreux paramètres.

Formatage de la playlist

C'est ici que l'on peut changer le plus en profondeur le visage de foobar, c'est à dire sa playlist.
Mais pour cela, il faut connaître un minimum la syntaxe du script, dont une les principales commandes sont données dans le fichier help, et seule une pratique intensive vous permettra de créer votre propre script. Il est par contre possible d'en télécharger.
Depuis peu, il existe un composant, foo_sym permettant de sauvegarder et de charger des scripts, il est donc fortement conseillé de l'installer afin de changer rapidement de format de playlist, et de se les échanger rapidement. A noter que les types de polices et les couleurs ne sont pas sauvegardés : Notez les dans Extra Info.

Playback

On retrouve ici des options très intéressantes et qui font la qualité du lecteur.

DSP Manager

C'est ici que sont listés tous les DSP disponibles dans foobar. On peut en utiliser plusieurs en même temps sans que cela ne pose de problème, à part une consommation CPU plus élevée.
Pour activer un DSP, il suffit de double cliquer dessus pour le faire passer dans la liste de gauche, ou d'utiliser les flèches prévues à cet effet. Il faut tout de même faire attention à l'ordre de ces DSP afin de garder une qualité optimale (l'advanced limiter doit par exemple se trouver après le contrôle du volume).
Lorsque ce DSP a un panneau de contrôle, il apparaît alors dans l'arborescence.

Input

La page la plus intéressante ici se trouve dans Standard inputs :

Les autres options ont peu d'utilités et sont assez explicites pour ne pas être décrites.

Output

C'est dans cette page que l'on choisit la sortie logicielle qui sera utilisé :

Dans tous les cas, il est possible de régler le buffer, pour éviter les micros coupures lors d'une grande sollicitation de l'ordinateur, une valeur de 1000ms étant dans la majorité des cas suffisante.

Status display

Cette fenêtre indique la durée de lecture de foobar (donnée réinitialisable), et quelques indications sur la lecture en cours.

Pour plus d'informations sur foobar2000, vous pouvez visiter le site foobar2000.net

Sommaire